Compagnie Marécage « KAIROS »

Le Théâtre En Garrigue accueille « KAIROS » une pièce chorégraphique de Benjamin Trischa, interprétée par Kamma Rosenberg et Jim Couturier sur une Création musicale de Olivier Soliveret.
Le Théâtre en Garrigue accueille Kairos qui est une pièce en devenir, ce qui signifie qu’elle est au tout début de son émergence et de son évolution.
C’est une intention de la direction artistique du Théâtre en Garrigue que d’offrir au public la possibilité de suivre le cheminement de la création d’une œuvre tout en permettant aux artistes de confronter leur création à la réalité de la scène et à la rencontre avec le public : DANSE EN CHANTIER donc.

 

Reservez vos billets dès aujourd'hui

En ligne https://theatreengarrigue.festik.net/

A l'office de tourisme de Port La Nouvelle tel 0468480051

Sur place à partir du 15 avril

 

KAIROS

Ils se retrouvent là, face à face. Une relation est faite d'émotions, de souvenirs.
Ils vont les traverser en mouvement, se les raconter à travers leur danse. Deux êtres qui conversent sur leur passé commun.

Comme on fait remonter de vieux souvenirs autour d'un verre entre amis.

Tantôt léger tantôt plus lourd, ce qui est claire c'est que leur relation a été riche. Riche de contrastes que les corps traduisent. Les muscles se tendent, les corps se suivent, se heurtent, s'aident, se rabaissent, se complètent.

Après un voyage en Israël en 2012 dans le but de nourrir mon langage chorégraphique, je plonge dans une danse faite de sensation, de mouvements qui s’écrivent à deux et y mêlent mes influences contemporaine, circassiennes, hip-hop.

La danse contact pour venir mettre en lumière la rencontre, la relation à l'autre.

Kairos est un terme Grec qui défini une divinité, celle du moment opportun. Pour moi c'est de cela qu'est faite une relation, de choix, d'instants clés. Ce que nous sommes, aurions pu être, ce que nous avons saisi, laisser passer.

Présentation du spectacle :

Benjamin Tricha est le chorégraphe de ce projet. Il découvre la danse lycéen puis suit une formation autour des techniques jazz classique et contemporaine. Il nourri sa danse de ses voyages, notamment en 2012 en Israël où il y découvre une grande richesse dans le duo et les sensations à travers le mouvement.

Kairos est un duo, on pourrai parler d’un trio car la musique est confiée à Olivier Soliveret créateur sonore pour le spectacle il installe des ambiances qui enveloppent les spectateurs. Dans Kairos elles se veulent aquatiques, rondes, contrastées par des déchirements.

La mise en relation sur le plateau de Kamma Rosenbeck et de Jim Couturier, artistes venant du cirque d'un côté et de la danse contemporaine de l'autre, deux univers qui ont beaucoup de choses à se raconter. Kamma emmène de l’apaisement au plateau, sorte de catalyseur de Jim qui a une danse pleine de fougue.

Une forme courte d’une trentaine de minutes pour créer un condensé, allez chercher l'essentiel, l'envie de laisser le goût d'un fragment.

Kairos propose de traverser différents souvenirs d’une relation où les mots sont des gestes, des images.

 

 

Kairos l'histoire